Edgelands Maps : Cartographier mes espaces à partir de la sécurité et de la surveillance

Dans le monde d’aujourd’hui, nos actions et nos interactions avec les gouvernements, ainsi qu’avec d’autres individus et organisations, sont menées par des accords explicites et implicites qui constituent la base du contrat social. Ces accords impliquent souvent des compromis entre les libertés individuelles et la sécurité, à la fois dans nos environnements physiques, tels que les villes, et dans le vaste paysage numérique englobant les réseaux et les plateformes. Edgelands Maps est une série d’ateliers stimulants organisée par l’Edgelands Institute, où nous nous penchons sur les subtilités du contrat social moderne et sur l’évolution de la dynamique de la sécurité et de la surveillance dans nos espaces physiques et numériques. Par le biais de discussions et d’activités interactives, nous faisons le pont entre la théorie et les expériences de la vie réelle, favorisant ainsi une compréhension plus profonde de ces questions complexes. Nos guides d’ateliers sont accessibles à toute personne intéressée par nos activités. Vous pouvez cliquer ici pour les lire en anglais, en français ou en espagnol.

Edgelands Maps, un espace unique animé par l’Edgelands Institute, sert de toile de fond à ces ateliers. Au cours de séances stimulantes, les participants ont eu l’occasion d’explorer diverses perceptions et compréhensions de la sécurité en fonction de leurs propres expériences. Grâce à des discussions et des activités interactives, nous avons collectivement identifié des espaces et des situations qui évoquent des sentiments de sécurité ou d’insécurité, et nous avons examiné de manière critique le rôle des technologies numériques dans l’amélioration ou l’exacerbation des préoccupations en matière de sécurité au sein de nos communautés. Conçus pour les jeunes, ces ateliers ont permis aux participants d’analyser de manière critique les accords qui façonnent leur vie et leurs libertés. En créant un environnement sûr et inclusif, nous encourageons les participants à discuter ouvertement et à partager leurs points de vue, favorisant ainsi une meilleure compréhension des complexités entourant ces questions.

Rapport final

notre lettre d'information

* indique qu'il est nécessaire
Langue