Interventions sur les données participatives

Interventions sur les données participatives

« Participatory Data Interventions » est un programme de recherche facilité par Edgelands qui engage les citoyens et les experts dans le cycle de vie des données de sécurité et de surveillance dans leurs villes. Par le biais d’une série d’activités de recherche et de dialogue, le programme vise à favoriser une approche collaborative pour comprendre et façonner la gestion et l’utilisation de ces données. Le programme comprend des ateliers qui explorent comment les citoyens peuvent utiliser l’analyse et la visualisation des données pour contribuer de manière significative aux discussions et à l’élaboration de politiques sur la sécurité, la surveillance et la coexistence dans leurs villes respectives. Le manque d’informations sur les pratiques de sécurité numérique est considéré comme problématique, car il entrave les conversations constructives sur l’impact de la numérisation sur la cohésion sociale. Il est essentiel de comprendre les technologies utilisées, les données recueillies et l’étendue de la surveillance pour que les citoyens puissent se forger une opinion éclairée et engager des discussions sur ces pratiques.

Le programme vise à combler le fossé entre les citoyens, les experts et les décideurs politiques en facilitant le dialogue, l’analyse des données et les activités de visualisation.  En fournissant des informations sur les données recueillies, les personnes qui les recueillent et la façon dont elles sont utilisées, le programme vise à répondre au besoin de transparence et de diffusion de l’information entourant les technologies numériques utilisées à des fins de sécurité. À Genève, le programme met en évidence les défis liés à l’accès à l’information pertinente, en remettant en question le niveau de transparence requis pour les technologies numériques utilisées pour assurer la sécurité. Il soulève des considérations importantes, telles que l’étendue de l’information qui devrait être facilement accessible, les types d’information qui devraient être rendus accessibles et la question de savoir si les mêmes normes de transparence devraient s’appliquer aux organisations publiques et privées qui utilisent ces technologies. À Medellín, le programme vise à impliquer les jeunes dans l’analyse des données collectées par la ville, qui peuvent être perçues comme une surveillance liée à la sécurité publique.

Cette initiative favorise un dialogue ouvert où les participants peuvent exprimer leurs points de vue, leurs préoccupations et leurs idées concernant l’utilisation des données dans la sécurité urbaine. Il sert de forum pour l’apprentissage collectif, permettant aux citoyens de partager leurs idées et leurs expériences pour éclairer le développement de pratiques responsables et efficaces en matière de données.

Rapport final

notre lettre d'information

* indique qu'il est nécessaire
Langue